Mathieu Mirol

- compositeur, bassiste, guitariste (multi-instrumentiste, chanteur) -

né le 23/05/1978 à Maisons-Alfort Ma passion pour la musique provient certainement de mon père. Je découvrirai dans sa discothèque des albums d'une grande richesse musicale de culture américaine et Brésilienne en général (Jazz, Fusion, Blues...), mais aussi du coté de ma mère et de ma grand-mère, une poésie textuellement engagée avec pour référence Brel, Léo Férré...

Après de courtes notions pianistiques, je commence le saxophone alto puis ténor. J'ai 14 ans et je travaille mes premiers accords, l’harmonie à la guitare. Je découvre trois vidéos qui auront une influence directe sur ma vision de la musique :  "Modern Electric Bass" de Jaco Pastorius, Miles Davis en 91 aux halles de la Villette, et une méthode de Fred Sokolow.  Je prends aussi plaisir à écouter beaucoup de musique Brésilienne (Joao Gilberto, Caetano Veloso…) et de musiques urbaines. Trois ans plus tard, je décide d’abandonner mes études scolaires pour me consacrer uniquement à la musique.

Je quitte ma province et j'entre à l'école de jazz Cim à Paris en 96 et l'école Atla en 97. J'aurai pour professeurs Philippe Baudoin, Jean-Claude Fohrenbach, Romane, Gilles Barikowski, Max Robin, Pierre Cullaz, .. (ateliers, direction de groupes..)

Entre 1997 et 2005, je serai intermittent du spectacle en jouant dans des spectacles pour l'éducation nationale. Ce sera une chance pour moi de jouer aux côtés de Patrice Boudot-Lamot, Bo weavil (Blues), Tarcisio Gondim et Paul Mindy (musique Brésilienne), et des frères Parada (musique péruvienne). Une expérience d'environ 600 dates qui me servira beaucoup, avec des sessions pour des albums pédagogiques. J'aurai pendant cette période des projets, séances studio, gigs. Parmi ceux là : Soul & Sale, Le projet tournera 5 ans, des salles parisiennes aux festivals et enregistrera 2 albums.

Je m'installe à Bruxelles en 2005 et accompagne quelques artistes locaux. Après quelques expériences dans la création de musiques de documentaires, l'art contemporain et la performance interdisciplinaire m'intéressent et je compose pour des installations picturales et vidéo avec l' artiste vidéaste Julien Tatham.  Je travaille également la recherche sonore et la composition sur des films comme CentrumLydia 15 ans (sélection au festival international du court, Detmold 2007 en Allemagne). Je joue dans quelques projets Funk et rock 70's comme Mofo Jackson, Burning up the House... Plusieurs concerts et tournées se présentent. J'apprendrai à dialoguer avec différentes formes d'art en live comme le V-jing et la danse. grâce au savoir que m'ont transmis les artistes, professeurs, je suis heureux et espère continuer à fournir l'énergie nécessaire pour faire connaître et lutter pour une forme d'art qui, me semble t'il, est dans une certaine perdition à l'heure où vous lisez ces lignes.

Projets en cours :  Rootsmat (Blues Rock Stoner),  Because we don't know this place... we are going there (Film performance),  Bargou08 (Front musical populaire), Closure (Métal Progressif), Buenas ondas (reggae latino Groove) Mat Give us (musiques de Film)

EXPÉRIENCES LIVE ET STUDIO
Olympia, Elysée Montmartre, Shows case fnac, Tournées (Espagne, Suisse, Vietnam, France, Tunisie, Turquie) Festivals en France, Belgique et Europe, studios Davoult, Corinne ( Draveil), mésa studio, studios 107 ..

Doudou Weiss, Serge Roux, Celinho Barros, Patrice Boudot-Lamot, Steve Verbeke, Laurent Gallichet, Mathieu Fromont (Bo weavil), Tonton David, Les bas de Jeanne, Tarcisio Gondim, Mike Shannon, Flashback, Noël Mirol, Paul Mindy, Vincent Bucher, Benjamin Chaval,  Soul&Sale, Deauville,  Hush, Sofyann Ben Youssef, Marie Delsaux, Teun Verbruggen, Jean-Luc Millot, Esther Flatters,  Jean-Marie Féore, Eddy Krzeptowski, Odile Dovin, Thomas Verbruggen, Nicolas Scalliet, Frederic Truet, Julien Tatham, Michel Verdan, Eduardo Tomasi, Emilie Carayol, Jacob Miller, Makali, Buenas Ondas, Monia Montali, Nora Alberdi...